C’était hier...

C’est avec des mots simples que Marie a détaillé chacune des Sept Variations sur un thème de la Flûte Enchantée. Expliquant comment Beethoven faisait apparaître le thème tantôt à la main gauche du piano, tantôt au violoncelle, comment par redoublement des notes - la diminution - ou même par changement des valeurs de notes, Beethoven arrivait à créer des atmosphères différentes.